A la une Orientation

Rentrées décalées : les bienfaits de la réorientation en janvier

Les rentrées décalées permettent chaque année à des centaines d’étudiants de se réorienter en cours d’année. Quels sont les atouts de ces écoles qui recrutent chaque année jusqu’en janvier, février ou mars ? Voici quelques explications.

« La rentrée décalée a sauvé mon année. » Voilà ce que déclare Marie, 18 ans, lorsqu’elle évoque son « miraculeux » changement d’orientation, en janvier dernier. Après deux premiers mois très mal négociés à l’université, la jeune fille se rend compte qu’elle n’est pas faite pour la fac. Elle décide alors de se réorienter en école de commerce, et intègre en janvier un bachelor management. « Je pensais avoir perdu une année, finalement, j’ai trouvé une formation qui correspondait mieux à mes attentes et j’ai validé une année en un semestre », résume-t-elle.

Une année courte… mais intense !

Marie fait partie des nombreux étudiants qui, chaque année, change d’orientation en cours d’année. « Les écoles privées développent de plus en plus le concept de rentrée décalée, explique Wally Bordas, journaliste éducation pour Diplomeo. Les étudiants qui intègrent ces formations doivent bucher quelques mois. Ils ont des semaines bien pleines et doivent fournir beaucoup de travail personnel puisqu’ils ont pour but de valider deux semestres en un seul. Mais la réussite est excellente au sein de ces formations. La plupart du temps, les élèves sont bien encadrés, ce qui leur permet de vite rattraper leur retard », ajoute-t-il.

C’est ce qu’a vécu Marie en janvier 2016 : « Au début je me suis dit : ça va être compliqué ! Mais finalement, si le rythme de travail est élevé, il n’est pas pour autant ingérable. Il faut beaucoup travailler à la maison, ne pas décrocher en cours. Au final, les cours sont intéressants, les profs sont là pour nous expliquer si l’on ne comprend pas une notion. J’avais passé plusieurs mois de vacances à l’université, ça ne m’a pas dérangé de mettre les bouchées doubles pour rattraper mon retard », témoigne-t-elle.

Des sessions de recrutement tout au long de l’année

Si les rentrées en janvier se sont aujourd’hui généralisées dans les écoles privées, certains établissements semblent même aller plus loin. L’IPI, école d’informatique parisienne, organise des sessions de recrutement tout au long de l’année. D’ailleurs, les élèves qui intègrent un cursus en cours de route n’ont même pas à rattraper quoi que ce soit : ils doivent valider un certain nombre de modules, en fonction de la spécialisation qu’ils souhaitent faire.

« Les écoles ont compris qu’elles doivent s’adapter. De plus en plus d’étudiants se rendent compte en cours d’année qu’ils veulent se réorienter. Ces établissements leur offrent une opportunité de rebondir », explique Wally Bordas. Le concours commun Pass, qui permet d’intégrer plusieurs grandes écoles de commerce post-bac, propose également de nombreuses sessions de recrutement, tout au long de l’année. Un moyen d’accueillir les talents quand ils se présentent…

About the author

ClésdelaClasse

ClésdelaClasse

Les clés de la réussite !

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *