Orientation

Reprendre ses études : osez !

Une carrière qui ne vous plaît plus, une perte de motivation, un secteur de compétences pas fait pour vous… Autant de raison de quitter votre activité actuelle et de vous lancer dans une reprise d’études. S’il peut être difficile de se lancer, les effets ne seront que bénéfiques. Alors, osez !

Première étape : se poser les bonnes questions

Parce qu’il n’est pas toujours facile de se lancer quand on est déjà installé, posé. La solution de facilité serait de se contenter de poursuivre votre chemin, en faisant une croix sur votre épanouissement professionnel… Et bien non ! Que vous ayez 30 ans ou 45 ans, il n’est jamais trop tard pour se lancer dans la reprise d’études. Mais attention, n’envoyez pas votre lettre de démission trop rapidement, prenez d’abord le temps de vous poser les bonnes questions.

Pour vous éclaircir les idées, la première étape de votre réflexion pourrait être de faire une liste des bonnes et mauvaises raisons de quitter votre emploi actuel. Si les bonnes raisons prennent le pas, identifiez celles qui vous motivent vraiment, et gardez-les en tête ! Ce sont ces raisons qui vous feront tenir lors des baisses de moral que vous pourrez rencontrer.

Dans tous les cas, posez vous des questions pour savoir si le jeu en vaut vraiment la chandelle. L’important est de retirer de la motivation de ces questionnements.

Deuxième étape : définir son projet

Une fois que vous êtes sûr que la reprise d’études est la bonne solution pour vous, vous allez pouvoir chercher la formation qui vous correspond le mieux. Elle n’est pas obligatoirement très différente de ce que vous exercez actuellement, elle répond simplement mieux à vos attentes.

Les formations professionnelles peuvent de faire en parallèle d’un travail. Vous n’êtes pas obligé d’arrêter de travailler pour vous former. Vous allez cependant devoir étudier le soir, et donc être bien motivé…

Là encore, il faut se poser des questions et définir ses envies. Si vous voulez faire de la pâtisserie, ne vous freinez pas ! Renseignez-vous sur les formations qui existent et ne vous fermez pas de portes.

Troisième étape : lancez-vous !

Une fois que vous aurez bien défini vos envies et vos projets, inscrivez-vous dans les formations qui vous attirent. N’attendez pas que les dates soient passées, au risque de nourrir des regrets et de devoir attendre la prochaine rentrée.

Si vous voulez vous former sans pour autant vous rendre à l’université ou dans une école, il existe des formations à distance qui vous permettent de rester chez vous et d’apprendre de nouvelles notions en même temps.

Une bonne dose de motivation, un peu de courage et c’est parti pour de nouvelles aventures professionnelles !

About the author

Elisabeth

Elisabeth

Journaliste Education – Blog et Site dédié à l’enseignement supérieur.
J’interviens sur ClésdelaClasse pour des chroniques

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *