Formation Orientation

Que faire sans le bac ?

Que faire sans le bac ?

Vous n’avez pas obtenu le baccalauréat ? Il ne faut pas s’inquiéter pour autant. Il existe de nombreuses formations qui permettent de poursuivre ses études dans l’enseignement supérieur.

Que faire sans le le bac ? Une question que se posent de nombreux étudiants après avoir échoué aux épreuves du baccalauréat. Ne pas avoir décroché le diplôme ne ferme pas toutes les portes à l’enseignement supérieur. Les solutions sont nombreuses.

Suivre une formation en alternance

Si vous envisagez de suivre une formation en alternance, sachez que certaines sont accessibles sans le bac. Les titres professionnels comme les certificats de qualification professionnelle (CQP), les certificats de compétence professionnelle (CCP) sont autant de diplômes valorisants qui permettent de rentrer rapidement sur le marché de l’emploi. Chaque CQP ou CCP atteste de votre capacité à occuper un emploi précis de la branche professionnelle de votre choix. Une formation en alternance permet de concrétiser vos connaissances à travers l’exercice d’un métier auprès de professionnels. L’acquisition d’une première expérience est fortement valorisée. Montrez votre motivation lors de l’entretien si ce parcours vous intéresse.

Suivre un BPJEPS

Le BPJEPS (ou Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports) est une formation qui se prépare en 18 mois et accueille les jeunes qui n’ont pas obtenu le baccalauréat. Cette formation de niveau bac pro comporte de nombreuses spécialités sportives et permet d’évoluer dans le secteur de l’animation. À l’issue de cette formation, les étudiants peuvent notamment prétendre au poste d’animateur ou éducateur sportif dans la spécialité choisie. Ce dispositif encourage de plus en plus de jeunes à poursuivre leurs études.

Suivre un DAEU

Envie de rejoindre les bancs de la faculté sans le bac ? Le DAEU (ou Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) représente dans ce cas une excellente alternative à ne pas négliger si vous souhaitez faire des études dans l’enseignement supérieur. Cette formation en un an est accessible dans beaucoup d’universités, souvent en cours du soir ou bien en journée, suivant les disponibilités de chacun. Quelques conditions sont requises comme le fait de justifier d’une activité professionnelle pendant deux ans. Il existe des épreuves d’admission en fonction de l’option choisie (littéraire ou scientifique). Vous pouvez entrer en première année de licence ainsi qu’en BTS ou DUT à l’issue de cette formation.

Suivre une capacité en droit

La capacité en droit est une formation qui se réalise en deux années d’études et est accessible aux jeunes qui ne disposent pas du baccalauréat. Ce parcours d’études vous permet d’acquérir des connaissances fondamentales dans le secteur juridique et permet ensuite de rejoindre une licence de droit, un BTS ou DUT par exemple. Cette formation est souvent préparée par les étudiants en cours du soir, cela demande de la rigueur et de la motivation. Le taux de réussite n’atteint que 20 %.

Préparer à nouveau l’examen

Réaliser son bac une seconde fois offre plus de chance de réussite. Le redoublement représente dans ce cas une réelle opportunité dans l’objectif de renforcer ses fondamentaux et assimiler les notions manquantes. Sachez que vous êtes en droit de changer de série ou de spécialité en fonction de votre projet professionnel. Il est également possible de réaliser son bac par correspondance, cela demande davantage de rigueur et de motivation afin de fournir un travail régulier.

About the author

Elisabeth

Elisabeth

Journaliste Education - Blog et Site dédié à l'enseignement supérieur.
J'interviens sur ClésdelaClasse pour des chroniques

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *