A la une Enseignement supérieur

La France est dans la moyenne européenne concernant le coût des études

La Commission européenne a épluché le coût des études et les aides possibles dans 42 pays européens. La France se situe dans la moyenne. Bons élèves : les pays nordique et mauvais élève : le Royaume-Uni.

Cette étude, baptisée Eurycide concerne le coût des études de premier cycle, ainsi que les aides mises en place par chaque pays. On distingue de grandes différences entre les États. Certains proposent des études gratuites cumulées à des aides et d’autres font payer tous les étudiants, sans proposer de bourses.

De grandes différences entre les pays

Tous les étudiants ne sont pas logés à la même enseigne, loin de là. Prenons les extrêmes opposés : un étudiant anglais et un étudiant suédois. Au Royaume-Uni, 100 % des étudiants payent pour leurs études et, depuis septembre 2016, personne ne reçoit de bourse. Côté Suède, l’étudiant ne paie pas ses études, qu’il soit Suédois ou étranger et 89 % d’entre eux reçoivent une aide financière. De quoi vite faire son choix…

Les étudiants étrangers paient généralement les mêmes frais de scolarité qu’un étudiant du pays s’il vient de l’Union européenne. En revanche, s’il s’agit d’un ressortissant d’un autre pays (hors UE), il paiera ses études plus cher dans 3 pays sur 4.

Et côté français ?

La France se situe dans la moyenne, les études de premier cycle coûtent en moyenne entre 100 et 1 000 euros. 64 % des étudiants de ce cycle paient pour étudier et ils sont 36 % à recevoir une aide de type bourse ou subvention.

Concernant la fourchette du coût des études de premier cycle, seul le Royaume-Uni dépasse la moyenne de 5 000 euros. Les pays où les formations de premier cycle sont gratuites sont : l’Allemagne, la Grèce, la Finlande, la Norvège, la Suède, Chypre et Malte. Parmi ces pays : en Finlande, 66 % des étudiants perçoivent une bourse ; 85 % au Danemark et 89 % en Suède.

Cette étude de la Commission européenne met en lumière des disparités entre les 42 pays étudiés. Les pays nordiques, souvent encensés pour leur qualité de vie, proposent aussi un fonctionnement avantageux pour les études. Au contraire, le Royaume-Uni, semble peu accueillant avec son absence de bourses.

About the author

ClésdelaClasse

ClésdelaClasse

Les clés de la réussite !

Ajouter un commentaire

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *